Liderkit développe ECOTRANS, un projet pionnier pour créer des carrosseries photo catalytiques qui décontaminent la ville et réduisent l’impact du transport routier sur l’environnement

4 Mai 2017 | Presse, Nouvelles

Puedes descargar la nota de prensa aquí:

  • Le défi de Liderkit est de créer le premier véhicule au monde, formé de panneaux de carrosseries qui transportent des marchandises, qui soit capable de décontaminer sans utiliser de l’énergie pendant qu’il circule sur les routes.
  • Par un processus chimique, ces carrosseries réagissent en catalysant le monoxyde de nitrogène (NOx) pour le convertir en eau ou en oxygène. Le NOx est une particule nocive, responsable des restrictions strictes de circulation à Madrid.
  • Avec l’implantation de ECOTRANS, un mètre carré de carrosserie de Liderkit équivaut à éliminer une voiture de la circulation. Liderkit prétend ainsi que “le camion se comporte comme un arbre, et une série de camions. Comme un bois”.

Guarromán (Jaén), 4 de mayo de 2017. L’entreprise andalouse de carrosseries en Kits, Liderkit, va commencer à développer un projet de R+D pionnier dans le secteur de la carrosserie, nommé ECOTRANS, destiné à réduire l’impact du transport par la route de marchandises sur l’environnement. Il s’agit d’une initiative financée par les fonds FEDER à travers le CDTI (Centre pour le Développement Technologique Industriel), qui s’exécutera durant les 4 prochaines années.

Le défi de Liderkit avec le projet ECOTRANS est de créer le premier véhicule au monde formé de panneaux de carrosseries qui transportent des marchandises, qui soit capable de décontaminer sans consommer de l’énergie pendant qu’il circule sur les routes. Ces panneaux sont composés par des très petites particules qui, en présence de la lumière et de l’humidité, réagissent en catalysant l’oxyde de nitrogène (NOx) et les composants organiques volatils différents au méthane(COVDM) de l’air. Il s ‘agit d’un nouveau système qui propose une avancée unique dans cette matière, puisqu’il convertit les véhicules en agent de nettoyage qui combattent les émissions nocives dérivées du transport terrestre.

Ce projet ambitieux sera mené à partir de trois grandes lignes de recherches d’investissement et actuation, où la situation des matériaux et la photo catalyse jouent un rôle important. Et, il s’agit de lutter contre les émissions de gaz d’effet de serre (CO2) réalisé par une réduction considérable du poids des carrosseries remplaçant les matériaux métalliques par d’autres polymères.

De plus, avec l’exécution de ECOTRANS, Liderkit prétend proposer une solution unique et innovatrice dans le secteur, non seulement en réduisant les particules nocives présentes dans l’atmosphère, mais de proposer également grâce à l’implantation de matériaux aux propriétés photo catalytiques avancées qui interviennent contre l’oxyde de nitrogène et composés organiques volatiles. Ainsi, ECOTRANS créera également avec des propriétés bactéricides à l’intérieur des carrosseries pour favoriser la conservation et non contamination des produits transportés.

Photo catalyse : Processus de décontamination

Le développement du premier panneau de carrosserie non recyclable, au contraire décontaminant, nait de l’effort de Liderkit pour réussir à devenir le numéro un mondial en terme de qualité et responsabilité environnementale.

Dans ce sens, comme la photo synthèse transforme le dioxyde de charbon en oxygène grâce à la lumière du soleil et la chlorophylle, la photo catalyse est un processus chimique par lequel les surfaces traitées avec des agents comme le dioxyde de titane, en présence avec la lumière solaire, neutralisent les particules toxiques, comme l’oxyde de nitrogène (NOx) et composants organiques volatiles hormis le méthane (COVDM). C’est pour cela que, à travers cette réaction chimique, les particules contaminantes se convertissent en d’autre particules plus petites inoffensives et non nocives, comme l’eau, l’oxygène et nitrates utilisés par les plantes.

La Photo catalyse est un processus qui s’applique même dans le secteur sanitaire, dans les hôpitaux, les salles d’opération, parce qu’elle agit également comme une matière organique vivante comme un virus, une bactérie et des champignons.

Problématique du transport dans les grandes agglomérations urbaines comme Madrid

Les dernières nouvelles qui arrivent des grandes villes européennes comme Madrid, Paris ou Londres concernant les restrictions de circulation sont liées aux gaz contaminants qui circulent dissolus dans l’air comme l’oxyde de nitrogène. En plus de sa toxicité et des problèmes qu’il produit sur la santé des personnes, les émissions d’oxyde de nitrogène réagissent avec les hydrocarbonés par la forme de l’ozone, qui est la principale cause du smog photochimique et de la pluie acide.

Il s’agit de gaz qui contribuent au changement climatique et au réchauffement global de la planète, et ils sont plus nocifs que le dioxyde de charbon lui-même. Plus de 40% des émissions de ces gaz en Espagne proviennent du transport terrestre, puisqu’il s’agit de particules qui sont surtout générées lors de la combustion de sources mobiles, comme les automobiles, camions, en plus de sources fixes comme les centrales électriques, ou fours.

Actuellement, 30 millions de tonnes de NOx sont versées dans l’atmosphère, et suivant une étude récente de ESADE et la caisse des ingénieurs, les émissions de dioxyde de charbon (CO2) en Espagne ont augmenté de 14% depuis 1990.

Un camion se comporte comme un arbre, une série de camion comme un bois

Liderkit va exécuter un projet dans son département de R+D en suivant les hypothèses du concept ‘Eco innovation’, pour lequel on prétend créer avec le plus grande valeur le moindre impact sur l’environnement, ainsi que des procédés, techniques, systèmes et produits, nouveaux ou modifiés, qui évitent ou réduisent les dommages sur l’environnement.

De cette manière les carrosseries de Liderkit sont comme des arbres mobiles qui réussissent à décontaminer un grand espace sur des distances. Dans une estimation sur un noyau urbain comme celui de Madrid, qui a une atmosphère cinq fois plus contaminée que les valeurs maximums et reçoit le même ensoleillement (moyenne en Espagne de 7,35 heures/jour), avec un nombre de 6.000 carrosseries de Liderkit circulant en ville, 54,5 tonnes de NOx annuels seraient décontaminées, ce qui suppose 16.895 tonnes de CO2 par an. Ou ce qui revient au même : 6.000 carrosseries de Liderkit opérant en milieu urbain, équivaudrait à 2,82 millions d’arbres, plus de 10 fois le nombre d’arbres qu’il y a au total à Madrid. Un mètre carré de la carrosserie de Liderkit équivaudrait ainsi à éliminer une voiture de la circulation.